Auteur : Marie-Noëlle Delatte

Mes habitudes : amies ou ennemies ?

S’il y a une chose dont je suis certaine, c’est que je suis profondément aimée… par mes habitudes. La vie marche à cet amour là !!! Me voilà rassurée. Et vous ? Parfois, je vous assure, je les entends rire. Quand je prends toujours le même chemin pour aller toujours au même endroit; que je dors toujours du même côté après avoir mis la même crème sur mon même visage; que je m’organise pour ne pas être trop visible, pour ne pas déranger; que j’accepte l’inacceptable parce que j’ai peur de m’accepter telle que je suis; que je me gèle devant un écran au lieu de créer ma vie parce que je crois que je ne serai jamais peintre, écrivaine, danseuse, pianiste… parce que c’est trop tard, c’est foutu, c’est pour les autres, jamais pour moi ! Pour mes habitudes, je suis à hurler de rire tellement je suis obéissante. Mais si un jour, je me mets à leur désobéir, le spectacle de clown bascule soudain vers la tragédie. Mes habitudes sortent le grand jeu du « Ne nous quitte pas. Il faut t’oublier… Continue de tourner en rond avec nous. C’est l’endroit où tu ne prendras jamais aucun risque. Surtout pas celui de vivre. Tu es vivante, ça ne te suffit pas ? » Aujourd’hui, j’ose leur dire « non ». Et vous...

Read More

Extrait

Je viens de contracter une maladie de la tristesse : la pneumonie. Mes bronches ne supportent plus l’air, je ne laisse plus rien entrer en moi, pas même les rires de Maxime, mon fils qui vient de fêter ses six ans. Il est une petite bouée qui me permet de sortir la tête hors de mon quotidien où l’ennui est venu s’infiltrer de toutes parts. Au contact de Ray, je me dévitalise. Je ne supporte plus les longues nuits l’attendre, les longues heures à m’occuper de son bien-être. Il s’accroche à mes seins comme un coquillage s’accroche au rocher, il s’accroche à ma vie comme si la sienne dépendait des bons soins que je peux lui prodiguer. Pour honorer mon rôle de nourrice – quelle insupportable confusion entre nous – je m’exécute à l’acte conjugal en prenant soin d’observer une grande pudeur dans mon désir, ce qui, sans que je m’en rende compte, creuse un peu plus d’espace entre nous. Lui n’a en tête que de me prendre, pas de me comprendre. De mon côté, je me fige dans la croyance qu’une femme « chaude » est une femme vulgaire. Une putain ! Je suis chaude, oui, mais maternellement. Mon honneur est sauf, mais cette chaleur mal placée, je sens bien que nous la confondons chacun avec l’amour, et qu’elle est notre pire création, notre poison intime, ce mal sournois qui,...

Read More

C’est incroyable !

C’est une journée incroyable pour moi : mon roman débute sa vie publique aujourd’hui. J’espère qu’il touchera vos coeurs car il a été écrit dans la plus profonde vérité. Ce n’est pas mon histoire que je raconte, mais celle d’Eva, mon personnage principal. Ses croyances limitantes ont été les miennes et sa capacité à s’en libérer fait résonance avec ma vie. « La femme qui voulait vivre » reste cependant un roman. Un roman à lire pour le plaisir. Rien que pour le plaisir...

Read More

Ecrivez-moi !

Posez votre question ! Nom Adresse e-mail Message Message Envoi Posez votre question à Marie-Noëlle !...

Read More

Marie-Noëlle Delatte

Marie-Noëlle Delatte Auteure Marie-Noëlle Delatte, coach en réalisation personnelle. Je viens de publier un roman : « LA FEMME QUI VOULAIT VIVRE». Après avoir été journaliste scientifique, scénariste et rédactrice en chef de documentaires télé, je suis passée par une période de doute qui m’a conduite à remettre ma vie en perspective. Mon objectif : oser sortir des sentiers battus et m’accomplir dans le plaisir et dans la joie plutôt que dans le devoir et la concurrence  ! Je me suis alors engagée dans un processus de réparation qui m’a littéralement fait basculer dans ma créativité. Ce roman en...

Read More

Recevez les informations

Calendrier

<< Déc 2019 >>
LMMJVSD
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5