Auteur : Marie-Noëlle Delatte

Combien de femmes jettent leur vie par la fenêtre ?

Combien de femmes jettent leur vie par la fenêtre ? Avec le temps, j’ai pris conscience à quel point la vie enferme hommes et femmes dans des rôles de composition. Cela nous tord. Cela nous enferme. Cela nous empêche d’être nous-mêmes. C’est ce constat qui m’a conduit à écrire ce roman car nous sommes toutes des Eva en puissance, des femmes appelées à cesser enfin de passer à côté de leur vie. Qu’est-ce qu’être une femme finalement ? Une mère ? Une sainte ? Une putain ? A l’intérieur de chacune d’entre nous, ces trois archétypes luttent. Comment les apprivoiser pour ne plus attirer des manipulateurs ou des pervers narcissiques ? Pour ne plus accepter l’inacceptable et devenir pleinement soi-même ? L’affranchissement social de la plupart d’entre nous ne cache-t-il pas le chemin qu’il nous reste à faire vers un réel affranchissement intérieur ? C’est à ce questionnement que nous confronte Eva. Marie-Noëlle...

Read More

Cinq questions à l’auteure

1. La soumission d’Eva semble appartenir à une autre époque. Est-ce qu’aujourd’hui beaucoup de femmes doivent encore s’émanciper à la manière de leurs aînées ? Combien d’entre nous peuvent se réjouir de vivre la vie qu’elles ont envie de vivre ? De sentir en elles une joie profonde d’être pleinement elles-mêmes ? De vivre avec un compagnon qui ne cherche pas à ce qu’elles soient conformes à ses propres besoins et à ses désirs ? Dans nos sociétés modernes, la soumission continue de piéger la plupart d’entre nous. On ne demande pas à une femme d’oser mais de doser. La société a tendance à valoriser notre rôle maternel ce qui conduit certaines à materner leur conjoint jusqu’à l’appeler « bébé ». Ce type d’impasse génère souvent de grandes incompréhensions et de grandes souffrances au sein du couple. C’est le cas entre Eva et Ray, son mari. Tous deux ont la croyance limitante qu’une femme aimante doit être maternelle et douce. Eva a tellement peur du conflit qu’elle s’habitue à accepter l’inacceptable. Mais être gentil tout le temps n’incite pas les autres à vous aimer ! C’est ce qu’elle apprend, en particulier, au rude contact de son boss. Elle se met à penser moins et à ressentir davantage. C’est un tournant dans le roman. Elle sort de sa torpeur, trouve le courage de dire « non », et finalement se...

Read More

Recevez les informations

Calendrier

<< Août 2019 >>
LMMJVSD
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1